Skip navigation

Le secrétaire d’État Andre Baumann rend visite à Eucor – Le Campus européen et l'URCforSR

Le 25 août 2020, le secrétaire d’État du Bade-Wurtemberg Andre Baumann a rendu visite à l’université de Fribourg-en-Brisgau dans le cadre de sa tournée d’été et s’y est informé au sujet du développement du groupement universitaire du Rhin supérieur, Eucor – Le Campus européen. Le principal objet de cette visite était le tout récent concept du land de Bade-Wurtemberg portant sur la coopération avec la France, adopté le 14 juillet 2020, et les développements prévus pour le groupement. Par ailleurs, le secrétaire d’État a pu à cette occasion s’informer plus spécifiquement sur des projets transfrontaliers développés au sein du Cluster de recherche en durabilité dans le Rhin Supérieur (URCforSR) dans le cadre du Campus européen.

Parmi ceux-ci, le projet RES-TMO « Concepts régionaux pour un approvisionnement et un stockage d’énergie intégrés, efficaces et durables dans la Région Métropolitaine Trinationale du Rhin Supérieur » (« Regionale Konzepte für eine integrierte, effiziente und nachhaltige Energieversorgung und Speicherung in der Trinationalen Metropolregion Oberrhein ») vise à assurer un approvisionnement énergétique fiable dans la région du Rhin supérieur grâce à une augmentation de la production d’électricité issue d’énergies renouvelables. À cette fin, les porteurs du projet étudient les synergies découlant de la complémentarité des capacités de production, de stockage et de la demande des deux côtés du Rhin dans le but d’élaborer des recommandations à l’intention des décideurs.

Le second projet présenté, SMI « Smart Meter Inclusif », combine pour sa part l’intelligence artificielle et l’analyse microsociétale. Les chercheurs mettent au point de nouveaux compteurs d’électricité intelligents, appelés « smart meter », qui doivent être plus efficaces, plus sûrs et mieux acceptés par les consommateurs. Les utilisateurs de ce dispositif, dont le prototype a été présenté au secrétaire d’État Baumann, devraient pouvoir suivre et prévoir la consommation de leurs appareils électriques.

Enfin, les participants de l’évènement ont discuté du concept développé par Eucor – Le Campus européen pour l’avenir du territoire du Fessenheim suite à l’arrêt de la centrale nucléaire.

Andre Baumann est depuis février 2020 représentant plénipotentiaire du land de Bade-Wurtemberg auprès de l’État fédéral d’Allemagne et secrétaire d’État au sein du ministère d’État à Stuttgart.

Sur la photo de gauche à droite : Hans-Jochen Schiewer, Thomas Hirth, Andre Baumann, Barbara Koch, Frederik Wenz, Alain Dieterlen.

 

 


La Chaire de l'UE Jean Monnet « Gouvernance de la durabilité urbaine intégrée en Europe » a été attribuée au Prof. Philippe Hamman, membre du Directoire de l'URCforSR

Chaire Jean Monnet

La gouvernance de la durabilité urbaine intégrée en Europe : Échelles, acteurs et citoyenneté

Philippe Hamman

Professeur de sociologie

Institut d’urbanisme et d’aménagement régional, Faculté des Sciences sociales

Laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe

Université de Strasbourg

Durant trois ans (2020-2023), la Chaire Jean Monnet « Governance of Integrated Urban Sustainability in Europe (GoInUSE) » / « Gouvernance de la durabilité urbaine intégrée en Europe » ambitionne d’étudier plus avant le développement durable intégré des espaces urbains en Europe. Novatrice sur ces enjeux et dans une perspective de sciences sociales pour les actions Jean Monnet en France, elle promeut, suite à la Charte de Leipzig et au Pacte d’Amsterdam, une priorité de l’Union dans le cadre de la politique de cohésion (FEDER), de l’Initiative urbaine européenne et du Pacte vert pour l’Europe. En mobilisant les compétences sociologiques, les actions visent une double dimension de réflexion/mise à distance et d’action. Strasbourg constitue pour cela un environnement très favorable, par les interactions entre l’Institut d’urbanisme et d’aménagement régional (IUAR) de la Faculté des sciences sociales et le laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe, ainsi que les coopérations développées au sein de l’Institut thématique interdisciplinaire Making European Society.

4 volets complémentaires sont déclinés au long des 3 années. Des modules d’enseignements en licence (dont enseignement à distance) et master interagissent avec un séminaire ‘Governance of Integrated Urban Sustainability in Europe: Scales, Actors and Citizenship’, permettant des interactions étudiants-chercheurs-professionnels, ainsi que l’organisation de conférences et débats ouverts, et le soutien à la recherche, notamment pour de jeunes chercheurs.

Plus spécifiquement, nous interrogerons en relation les trois entrées suivantes : Les mobilités urbaines durables et partagées en Europe ; Villes et énergies en Europe ; Ville juste et écologie populaire en Europe.

En lien aux enseignements et séminaires, les délivrables correspondent à des événements (conférences et débats chaque année) et des publications : des articles en libre accès et un ouvrage collectif (avec traduction en anglais). Un site Internet assure la bonne communication du projet.

Les impacts se situent au niveau européen (mise en œuvre de l’Agenda urbain européen et du Pacte vert, place de l’UE sur une problématique globale de durabilité, promotion de l’éco-citoyenneté active), national (connexion accrue entre cursus de sociologie et études urbaines avec les études européennes, épaisseur sociale de la ville à intégrer pour des professions techniques ou juridiques : urbaniste, architecte, administrateur, etc.), et pour l’Université de Strasbourg (excellence inclusive d’enseignements en études européennes pour les publics diversifiés de la Faculté des sciences sociales : licence pro, master, enseignement à distance).


Nouvelle publication d’ouvrage du Cluster

 

L’ouvrage collectif "Sustainability Research in the Upper Rhine Region. Concepts and Case Studies", publié sous la direction de Philippe Hamman (directeur adjoint du Cluster) et Stéphane Vuilleumier, est désormais disponible.

Il rassemble une sélection des travaux récents les plus significatifs des chercheur.e.s qui ont participé à la Conférence internationale sur la durabilité à Strasbourg en septembre 2018. Les auteurs examinent une variété de dimensions théoriques et cognitives de la durabilité ainsi que des méthodes d'analyse pertinentes. Ils présentent également des études concrètes et réflexives inscrites dans les dynamiques territoriales et transfrontalières de la Région du Rhin Supérieur. L'ensemble de ces diverses contributions offre un aperçu vivant et global de ce domaine d'une grande actualité.

Pour plus d'informations ou pour commander un exemplaire, veuillez cliquer ici.


Publication d’ouvrage du Cluster

Le Cluster est heureux de vous annoncer sa première publication de livre (Routledge), intitulé: « Sustainability Governance and Hierarchy ». L’ouvrage analyse le concept de « gouvernance durable » à travers des études de durabilité et de l’environnement, en s’appuyant également sur des aspects méthodologiques issus des sciences sociales. Il a été édité par Philippe Hamman (directeur adjoint du Cluster), et a été publié le 25 juin 2019. Pour plus d’informations ou pour commander un exemplaire veuillez cliquer ici.


L’UE finance des projets Interreg issus du Cluster

L'Union européenne finance au total huit nouveaux projets de grande envergure dans la région du Rhin supérieur, à hauteur de 6,1 millions d'euros provenant du Fonds européen de développement régional (FEDER). Parmi eux figurent les projets Interreg Navebgo et RES_TMO, portés par des membres du Cluster et présentés ci-dessous :

Lutter contre la pollution des eaux souterraines : le projet NAVEBGO

Le projet « NAVEBGO », qui s’étend sur 3 ans (2019-2021), vise à réduire la présence de biocides dans la nappe phréatique du Rhin supérieur. Ces substances sont en effet utilisées sur les façades des bâtiments pour les protéger contre les algues et les attaques fongiques, et entrent par ce biais dans le cycle de l’eau en milieu urbain et finalement dans les eaux souterraines. En coopération avec les municipalités de Landau, Strasbourg et Freiburg, les partenaires du projet analysent les risques existants et souhaitent ainsi proposer des mesures concrètes permettant de réduire les risques de transfert. Par exemple, des techniques de construction permettent de limiter le développement des algues et champignons sans recourir aux biocides et pourront alors être intégrées par les architectes dès la conception des bâtiments. Des produits alternatifs de protection des façades seront également testés du point de vue écotoxicologique à l’attention des artisans.

Porteur du projet : Université de Freiburg ; Université de Strasbourg/CNRS et Université de Landau, partenaires.

Montant du financement européen alloué : 1,12 M€

Accroître le recours aux énergies renouvelables : le projet RES_TMO

Le passage aux énergies renouvelables est considéré comme un enjeu majeur à l’échelle planétaire, mais pose notamment, au concret, la question de la sécurité de l’approvisionnement et de la flexibilité des systèmes énergétiques. À travers ce programme Interreg organisé sur 3 ans (2019-2021), les partenaires du projet « RES_TMO » tentent d’apporter des réponses à cette problématique en analysant la complémentarité des capacités de production, de demande et de stockage dans les trois régions nationales du Rhin supérieur. Les conditions juridiques, politiques et socioculturelles ainsi que la faisabilité économique d’un marché de l’énergie intégré sur le plan trinational sont examinées en ce sens. Sur cette base, une feuille de route sera élaborée en collaboration avec des partenaires non-académiques et les acteurs du secteur de l’énergie de la région du Rhin supérieur, ainsi que l’association TRION, avec des concepts, des scénarios, des outils et des recommandations d’action pour les décideurs politiques en vue d’une meilleure utilisation des potentiels complémentaires et de l’intégration transfrontalière des énergies renouvelables.

Porteur du projet : Université de Freiburg ; Université de Strasbourg/CNRS, Université de Haute Alsace, KIT Karlsruhe, partenaires

Montant du financement européen alloué : 1,41 M€

Texte: http://www.interreg-rhin-sup.eu/actualites/61-millions-deuros-de-fonds-europeens-pour-la-cooperation-transfrontaliere-dans-lespace-du-rhin-superieur/


Des présentations variées lors de la plénière annuelle du Cluster

La plénière annuelle de l’URCforSR s’est tenue le 29 septembre 2017 à l'Université de Fribourg en Brisgau. Elle s'est focalisée sur la réflexion et le développement des groupes de travail au sein des cinq différents axes du Cluster. Une soixantaine de participants se sont rendus à cet évènement et ont eu l’occasion d’entendre des discours et présentations variées de la part des différents groupes de travail, ainsi que d’en apprendre davantage à travers des posters préparés par les facilitateurs du Cluster.


Conférence Internationale sur la Durabilité 2018 / appels à communications

Les appels à communications pour la Conférence Internationale sur la Durabilité d'URCforSR, qui aura lieu du
27 au 28 septembre 2018 à Strasbourg,
sont ouverts le 15 septembre 2017.


Programme de bourses franco-allemandes

BMBF: Programme de bourses franco-allemandes sur le climat, l'énergie et la recherche sur le système terrestre dans le cadre de l'initiative française "Make our planet great again".

L’Accord de Paris représente un défi unique pour les sciences étant donné que les partis ont reconnu « le besoin urgent d’apporter une réponse efficace et progressive à l’encontre de la menace du changement climatique, qui doit se baser sur le meilleur des savoirs scientifiques disponibles ». L'Allemagne et la France soutiennent conjointement la mise en œuvre de l'accord de Paris. Les deux pays montrent la voie notamment à travers des programmes de bourses franco-allemandes, destinées à promouvoir la recherche dans les domaines du climat, de l’énergie et du système terrestre. Dans le cadre de l'initiative française "Make our planet great again", les deux pays invitent des chercheurs du monde entier à coopérer avec des partenaires français et allemands afin de faire avancer la recherche dans les domaines des sciences de la durabilité, qui comprennent: la recherche sur le changement climatique, la transition énergétique et le système terrestre. Le programme qui vise également à créer un réseau de chercheurs, prévoit à cet effet des activités communes de mise en réseau pour les lauréats afin d'encourager les échanges avec d'autres chercheurs internationaux de la même discipline. L'appel à participation français a d’ailleurs déjà été publié. Pour plus d'informations sur ce programme, veuillez consulter: <www.makeourplanetgreatagain.fr>. Les règles de financement du côté allemand seront publiées prochainement. Si vous souhaitez être informé sur le lancement du programme, suivez ce lien : <www.fona.de/climate-fellows>.

 


Forum de l'économie et du développement durable dans l'espace du Rhin supérieur


Programme de recherche pour les étudiants de master et post-master

Quelques informations sur un programme de recherche pour les étudiants de master et post-master:
www.nplusi.com/articles/362/FIER_DOC_French_Innovative_Experience_in_Research


Inauguration officielle d'URCforSR

Lors de la cérémonie officielle marquant l'ouverture du Cluster de Recherche en durabilité dans le Rhin Supérieur, qui a eu lieu le 22 novembre 2016 à l'Université de Fribourg, plus de 130 personnes dont des chercheurs, des représentants politiques, des acteurs économiques et de la société ont répondu à l'invitation, ainsi que les représentants des six institutions partenaires pour participer à un après-midi à la fois festif et riche en contenus intéressants.


Succès de la manifestation inaugurale de l'URCforSR

Les 7 et 8 octobre 2016, les membres du Cluster de Recherche en durabilité dans le Rhin Supérieur se sont retrouvés à Fribourg pour une manifestation inaugurale et des réunions de groupes de travail où ils ont discuté des différents axes thématiques du projet (gouvernance, énergie, infrastructure et transformation sociétale, processus de transformation & technologies, gestion des ressources, multiculturalité & plurilinguisme).

En tout, ce sont près de 80 chercheurs issus de la région du Rhin supérieur qui sont venus, souhaitant tous approfondir la coopération au sein des 15 groupes de travail.